Guide gratuit en PDF sur l’affichage des allergènes dans les restaurants

Dans n’importe quel restaurant, garantir la sécurité des clients est une priorité absolue – et cela s’applique tout autant à la nourriture qu’ils consomment. Pour ceux qui vivent avec des allergies alimentaires, manger à l’extérieur peut être un champ de mines. C’est pourquoi l’affichage des informations sur les allergènes est non seulement une obligation légale pour les restaurants, mais aussi une étape clé vers une réelle conscientisation et un dialogue autour de la sécurité alimentaire. Dans cet article, nous explorerons quels sont les allergènes à déclaration obligatoire en restauration, comment définir la liste des allergènes, les modalités d’affichage dans divers scenarios, et l’importance de la sensibilisation du personnel.

Quels sont les allergènes à déclaration obligatoire en restauration ?

Si vous êtes dans le domaine de la restauration, vous devez être conscient qu’il existe certains allergènes à déclaration obligatoire. En raison du danger potentiel que ces substances peuvent représenter pour ceux qui y sont allergiques, la loi exige que les restaurants fournissent des informations claires sur leur présence. Les allergènes à déclaration obligatoire incluent le lait, les œufs, le poisson, les crustacés, les noix, les graines de sésame, le soja et le blé entre autres. Sachez que ces allergènes à déclaration obligatoire sont souvent présents dans des produits sans que vous vous en rendiez compte. Par exemple, le bouillon de boeuf peut contenir du blé, un bagel pourrait être recouvert de graines de sésame, ou une simple vinaigrette peut contenir du lait.

See also  Exemples de Textes Publicitaires Efficaces pour Promouvoir Votre Restaurant

Définir la liste des allergènes de votre restaurant

Étape 1 : définir les allergènes des matières premières utilisées dans l’établissement

En tant que restaurateur, vous devez absolument connaître vos ingrédients à l’intérieur comme à l’extérieur. Il est crucial d’établir une liste des allergènes présents dans vos matières premières. Consultez les étiquettes du produit pour cette information, ou contactez directement le fournisseur pour en avoir confirmation. Il peut être laborieux de passer par chaque produit individuellement, mais il s’agit d’un travail d’une importance capitale. Non seulement cela vous permet de garantir la sécurité de vos clients, mais cela peut également aider à éviter toute possible action en justice.

Étape 2 : définir des allergènes de vos préparations

Après avoir vérifié et enregistré les allergènes dans vos matières premières, il est temps de se pencher sur vos préparations. Vous devrez considérer chaque ingrédient utilisé dans chaque recette, jusqu’à la plus petite garniture. L’idée est de fournit à vos clients une liste complète des allergènes présents dans chaque plat.

Choisir les modalités d’affichage de l’information des allergènes

Cas 1 : les denrées sont présentées à la vente

Quand les produits sont présentés à la vente, l’étiquetage des allergènes est obligatoire. Plus précisément pour les denrées pré-emballées, l’allergène doit être clairement mentionné sur l’emballage.

Cas 2 : les denrées sont consommées sur place

Pour les denrées consommées sur place, l’information peut être indiquée sur la carte du menu, ou être communiquée oralement par le personnel. Veillez à ce que tous les membres de votre personnel soient bien informés sur les allergènes dans chaque préparation.

See also  Guide détaillé pour Créer une Fiche Technique de Recette

A ne pas oublier lorsqu’on a mis en place l’information

Sensibiliser tout le personnel aux informations destinées aux personnes allergiques.

La sensibilisation de votre personnel est une tâche qui ne doit pas être négligée et elle peut faire une énorme différence lorsqu’il s’agit de protéger les clients. Assurez-vous que chaque membre de l’équipe est non seulement au courant des allergènes présents dans chaque plat, mais aussi des mesures à prendre en cas de réaction allergique.

Prévoir une mise à jour des allergènes

Il est important de revoir et de mettre à jour régulièrement votre liste d’allergènes. Cela est particulièrement pertinent si vous modifiez vos recettes ou si vous travaillez avec de nouveaux fournisseurs.

Entrées similaires:

Voici quelques articles liés qui pourraient également vous intéresser :
1. Comprendre la loi sur l’étiquetage des allergènes
2. Top 10 des allergies alimentaires les plus courantes
3. Comment gérer les allergies alimentaires dans votre restaurant

Résumé des points clés

A noter
Allergènes à déclaration obligatoire Connaître la liste des allergènes à déclaration obligatoire et s’assurer de leur absence ou de leur indication sur les produits
Établissement des allergènes Consulter les étiquettes pour établir une liste d’allergènes présents dans les matières premières
Affichage S’assurer que les informations concernant les allergènes sont clairement affichées et facilement disponibles
Sensibilisation du personnel Tout le personnel doit être bien formé et informé des allergènes contenus dans chaque plat
Mise à jour de la liste des allergènes Mettre à jour régulièrement la liste des allergènes, particulièrement en cas de changement de recette ou de fournisseur
See also  Explorez les meilleurs plats d'été à déguster au restaurant

Répondre correctement à la question de la gestion des allergènes est un grand pas vers un restaurant plus sûr et plus inclusif pour tous.